Project Description

On les a baptisés «le business de l’espérance».

Les nouveaux médicaments oncologiques arrivent sur le marché au terme de procédures d’autorisation accélérées et, faute de remèdes efficaces contre le cancer, ils sont largement prescrits aux patients, alors qu’ils présentent une efficacité modeste, voire nulle, et des effets secondaires souvent lourds.

Etant donné leur faible efficacité et le fardeau qu’ils représentent pour les finances publiques en raison de leurs prix astronomiques, les systèmes de santé rechignent à les prendre en charge, alors que les organisations de patients sponsorisées par l’industrie pharmaceutique font pression sur les décideurs.

Un domaine où médias et milieux spécialisés semblent incapables de dire la vérité.