Project Description

Une maladie floue qui rapporte gros

L’endométriose est décrite depuis plus de 100 ans. Pourtant, les points d’interrogation concernant cette maladie sont aussi nombreux que les certitudes sont rares.

Suivant la définition qu’on en donne, 1,5% à 50% des femmes en âge de procréer et 80% de femmes souffrant de règles douloureuses auraient de l’endométriose.

Ce flou extraordinaire a transformé l’endométriose en business très lucratif pour de nombreux acteurs: industrie pharmaceutique, chirurgiens, centres spécialisés et centres de procréation médicalement assistée, agences de certification, etc. Ils cherchent tous à capter les «malades qui s’ignorent» sous couvert de «sensibilisation», alors qu’en matière de traitement, la panacée n’existe pas.

Analyse sur Re-Check info-stream